Les gestes cyclistes que tout le monde doit connaître

gestes cyclistes
605
Vues

De plus en plus de personnes utilisent le vélo comme moyen de transport. Cependant, au contraire des véhicules à moteur, pour faire du vélo il ne faut pas de permis de conduire. Il faut avoir des connaissances basiques sur les normes de trafic auxquelles tu dois faire attention et connaître les gestes les plus communs parmi les cyclistes afin de pédaler en toute sécurité. Oui, les cyclistes ont un langage silencieux avec des mouvements du corps pour se faire comprendre et pour communiquer avec les autres cyclistes, véhicules ou piétons qui sont sur la voie publique.

Si tu ne connais pas ces gestes, ne t’inquiètes pas. Nous allons te les expliquer en détail. La connaissance des gestes cyclistes sera utile pendant toute ta vie et ils t’aideront beaucoup à l’heure de pédaler en toute sécurité. De plus, tu préviendras des mouvements et les personnes qui conduisent un véhicule à moteur te remercieront l’aide, car quelquefois ils s’affolent quand il y a un cycliste devant eux.

Les gestes cyclistes indispensables

Nous allons te montrer ci-dessous les gestes que tu dois apprendre pour les faire lors du pédalage. Avec eux, tu pourras communiquer avec les autres véhicules et cyclistes qui circulent sur la chaussée sans utiliser de mots.

1. Réduire la vitesse

Pour avertir le reste des cyclistes du groupe et leur dire que tu vas réduire la vitesse, il faut étendre le bras avec la paume vers le sol et faire des mouvements courts avec la main en haut et en bas. Comme ça, nous signalons nos intentions aux copains. Il est très important de le faire s’il y a un carrefour ou un panneau stop proche. Ce mouvement doit être fait à l’avance pour que les autres cyclistes qui vont après toi aient du temps de réaction et pour qu’ils puissent réduire la vitesse progressivement.

Réduire la vitesse

2. Tourner à droite ou à gauche

C’est l’un des gestes les plus importants et les plus utilisés parmi les cyclistes. Ce geste permettra aux utilisateurs de la voie publique de reconnaître tes intentions, c’est comme le clignotant d’un véhicule à moteur. Pour indiquer la direction du virage, tu dois étendre le bras vers cette direction : si tu étends le bras gauche, il veut dire que tu vas tourner à gauche ; si tu étends le bras droit, le virage sera effectué à droite. Il est recommandable de faire des mouvements en haut et en bas avec le bras pour être plus visible.

Tourner à droite ou à gauche

3. Arrêter ou stop

Tout comme le reste de gestes, celui-ci est très important, car quand nous sommes en train de faire du vélo en groupe, tu dois avertir les cyclistes en arrière de ton arrêt pour éviter des collisions. Il est fondamental de faire le geste à l’avance pour que les cyclistes en arrière aient du temps de réaction et pour qu’ils puissent s’arrêter correctement.

Pour ce faire, tu dois lever la main gauche ou droite au-dessus de la tête avec la paume vers l’avant. Il est recommandable de faire des petits mouvements avec la main pour augmenter l’appréciation du geste.

Arrêter ou stop

4. Présence d’objets sur la route

Quand tu fais du vélo avec d’autres cyclistes, il n’est pas toujours facile de voir s’il y a des objets sur la route. Pour cette raison, les personnes à la tête du peloton ont l’obligation d’avertir des objets ou des défauts présents sur la route. Une fois alertée la présence des objets sur la route, l’information doit être communiquée au reste du groupe, comme un effet domino. Comme ça, tu éviteras d’avoir des accidents et pédaleras en toute sécurité.

Pour avertir de la présence des objets sur la route, tu dois étendre le bras et signaler l’objet. En même temps, il faut se distancier un peu de l’objet pour faciliter le passage.

Présence d'objets sur la route

5. Nids-de-poule

Les nids-de-poule sont à la mode dans la plupart des routes interurbaines. Pour cette raison, tu dois faire beaucoup d’attention à l’entrée des municipalités ou des villes et avertir tes copains de la présence des nids-de-poule, surtout s’ils sont aussi grands que les montagnes.

Afin de garantir que tout le groupe surpasse le nid-de-poule, tu dois étendre le bras et faire des mouvements ascendants plusieurs fois. Une autre façon de l’avertir, c’est d’étendre les coudes en s’accrochant au guidon et les mouvoir à la fois, comme s’il s’agissait du vol d’un oiseau.

Nids-de-poule

6. Route sale

La saleté de la chaussée, le sable ou la présence d’huile provenant du moteur des voitures comportent des dangers qui ne sont pas aussi visibles que les objets. Cependant, ils sont un vrai danger, car ils provoquent la perte de traction du vélo et, en conséquence, des accidents. Pour avertir de la présence de saleté sur la chaussée, tu dois étendre le bras avec la paume vers le sol et faire des mouvements latéraux, un mouvement similaire à celui de dépoussiérer un meuble. Avec ce mouvement, tu avertiras les autres pour qu’ils réduisent la vitesse et s’accrochent mieux au vélo pour le dépasser.

Route sale

7. Esquiver un obstacle

Nous sommes sûrs que tu as rencontré des voitures mal garées, au milieu de la chaussée ou un cycliste qui roule plus lentement que toi et tu dois le doubler. Pour signaler au reste du groupe la présence d’un obstacle et pouvoir l’éviter correctement, tu dois agiter le bras derrière le dos et indiquer la direction dans laquelle tu vas le doubler.

Esquiver un obstacle

8. Aider les véhicules à dépasser

Quand tu es sur le vélo et une voiture se place derrière toi, il est possible que le conducteur ait une mauvaise visibilité ou qu’il hésite à l’heure de te doubler. Il attendra probablement jusqu’à ce qu’il trouve le moment pour le faire. Pour faciliter le dépassement des véhicules, il est important de leur faciliter le passage en se rapprochant le plus que possible du bas-côté. De plus, s’il n’y a pas de véhicule devant toi, tu dois étendre le bras gauche et céder le passage en effectuant des mouvements en avant et en arrière avec le bras.

Avec ce mouvement, tu faciliteras le passage aux véhicules et éviteras l’accumulation de voitures derrière toi.

Aider les véhicules à dépasser

Ces gestes sont fondamentaux pour faire du vélo en toute sécurité. Sors et mets-les en pratique ! Les autres utilisateurs de la voie publique te remercieront de les connaître et ta sécurité à vélo sera beaucoup mieux.-

All Comments

Leave a Reply

Your email address will not be published. Required fields are marked *