Transformer un vélo en vélo électrique : de quoi avez-vous besoin ?

convertir le vélo en vélo électrique
634
Vues

Savez-vous que l’une des dernières tendances en matière de mobilité consiste à transformer un vélo en vélo électrique ? En France le cyclisme gagne de plus en plus en popularité et sa pratique commence à ressembler à celle de pays comme la Belgique ou les Pays-Bas, où aller travailler à vélo est quelque chose de tout à fait normal. Les modèles électriques ont le vent en poupe, mais cela ne veut pas dire pour autant que vous ne pouvez pas avoir le vôtre sans avoir à dépenser beaucoup d’argent. Pour preuve, nous allons vous montrer comment vous pouvez faire pour atteindre vos objectifs de durabilité.

e-raval-matte-black-1

VOIR LE NOUVEAU VÉLO ÉLECTRIQUE SANTAFIXIE RAVAL 

Que dois-je savoir avant de convertir mon vélo normal en vélo électrique ?

Évidemment, il est essentiel que vous planifiiez l’ensemble du processus avant de commencer la transformation de votre vélo, car cela doit vous être rentable. Pour éviter tout type de problème, nous allons vous montrer quelques aspects à prendre en compte. 

L’homologation

Une fois que vous avez votre vélo électrique, il est obligatoire de le faire homologuer par un établissement agréé par le ministère de l’Industrie. De cette façon, il doit être conforme à la norme UNE-EN 15194 : 2009, qui précise, entre autres, que le vélo doit être « équipé d’un moteur électrique auxiliaire » et ne doit pas dépasser une « puissance nominale continue de 0,25 kilowatt ».

L’assurance

Les vélos électriques, en règle générale, n’ont pas besoin d’être assurés. Cependant, si vous y incluez un moteur supérieur à 250 W, ils seront considérés comme des cyclomoteurs. Dans ce cas, en plus de l’immatriculation et du permis de conduire, ils doivent avoir une assurance. Par conséquent, nous vous conseillons de faire attention au moteur que vous choisissez. 

ASSUREZ VOTRE VÉLO 

La consommation électrique

Un vélo électrique doit non seulement être utile d’un point de vue écologique, mais doit également ne pas vous nuire financièrement. Vous pouvez trouver des moteurs avec une puissance de 250 W à 1500 W. Une puissance plus élevée se traduit logiquement par une consommation d’électricité plus élevée.

La légèreté

Comme nous le verrons plus tard, les composants fondamentaux pour la transformation sont le moteur et la batterie. Gardez à l’esprit que les deux éléments ont un poids, et que cela provoquera une petite déstabilisation dans votre conduite (jusqu’à ce que vous vous y habituiez, bien entendu). Heureusement, la plupart des kits sont assez légers. 

De quoi ai-je besoin pour convertir mon vélo en vélo électrique ?

Si vous souhaitez convertir votre vélo normal en vélo électrique, nous vous recommandons d’acheter un kit spécifique. Vous pouvez les trouver dans de nombreux magasins, et même sur Internet. Dans cette section, nous allons nous concentrer sur les différentes façons d’intégrer le système électrique à votre vélo. 

Roue motorisée

C’est une méthode assez simple, puisqu’il suffit de remplacer l’une des deux roues par une roue à moteur. Ensuite, vous n’avez plus qu’à brancher la batterie sur la même roue. Vous pouvez choisir l’une ou l’autre des deux roues, mais vous devez garder à l’esprit que cela affectera la répartition du poids (c’est peut-être le seul inconvénient de cette option). 

buje-electrico-negro-1_1

ACHETER ROUE ÉLECTRIQUE SANTAFIXIE + MOYEU ÉLECTRIQUE ZEHUS 

Moteur avec entraînement par friction

Dans ce cas, il est possible de convertir le vélo en vélo électrique sans avoir besoin de changer de roue. Vous n’avez besoin que d’un moteur et d’un entraînement par friction, c’est-à-dire d’un composant qui produit l’impulsion nécessaire par friction continue. Cette option ne fonctionne que pour la roue arrière et rend la conduite un peu plus difficile, mais elle peut aussi s’avérer efficace. 

Moteur + batterie sous la selle

D’un point de vue esthétique, c’est une bonne méthode. De plus, cela permet d’éviter également l’inconvénient des options précédentes : la répartition du poids. Dans ce cas, le moteur est logé juste en dessous de la selle et est connecté à la batterie, qui se trouve également au même endroit. 

Quels autres composants puis-je acheter ?

Dans cette section, nous allons nous concentrer sur d’autres composants que vous pouvez acheter si vous le souhaitez, bien qu’ils ne soient pas vitaux pour que votre vélo soit électrique. Ils ont cependant retenu notre attention car ils améliorent l’expérience cycliste. Découvrons-les. 

Capteur de couple

Appelé également capteur de mouvement, de cadence ou de pédalage, il collecte le signal de mouvement fourni par des aimants situés sous les pédales. De cette façon, il détecte quand vous commencez à pédaler et donc quand il est nécessaire de vous envoyer l’impulsion électrique pour vous aider. 

Contrôleur d’onde sinusoïdale

Ce composant est un peu plus sophistiqué, mais il ne sera pas difficile de le trouver. Sa fonction principale est de stabiliser la conduite, d’éviter les changements brusques de vitesse et d’améliorer la sensibilité au freinage. De plus, il adoucit les changements de direction pour augmenter la sécurité du cycliste et de son environnement. 

Écran LCD

Ces types d’écrans sont présents dans une multitude de systèmes et de véhicules. Selon les marques, vous pouvez trouver des modèles plus ou moins complets. Pour vous permettre de choisir plus facilement lequel acheter, nous allons vous montrer les caractéristiques que devrait avoir, selon nous, tout écran LCD pour vélos électriques : 

  • Allumer / éteindre les systèmes électriques : étant le vélo connecté au kit, vous pouvez l’allumer via l’écran.
  • Activateur de l’éclairage : dans le même panneau, vous pouvez allumer et éteindre les feux avant et arrière.
  • Estimation du temps : nous le recommandons si vous êtes cycliste ou sportif professionnel.
  • Compteur de vitesse : estime à quelle vitesse le vélo roule. Idéal pour s’entraîner.
  • Autres informations : le panneau doit afficher des informations supplémentaires, telles que la puissance atteinte ou la température du moteur. 

Et si vous achetiez un vélo électrique ?

Tout au long de cet article nous avons vu comment transformer votre vélo en vélo électrique et ses particularités. Comme il ne pourrait en être autrement, nous vous conseillons de miser sur des moyens de transport écologiques. Cependant, pourquoi ne pas penser à acheter directement un vélo électrique ?

spinta viale

Chez Santafixie, nous avons plusieurs modèles spécialisés pour les cyclistes amateurs, les professionnels et les sportifs. L’un d’entre eux est le vélo électrique E-Raval Matte Black, qui intègre tous les systèmes nécessaires pour en faire un modèle conçu pour l’environnement et pour le cycliste

VOIR LE NOUVEAU VÉLO ÉLECTRIQUE SANTAFIXIE RAVAL 

Fabriqué à Barcelone, il possède un cadre en aluminium pour une plus grande légèreté, ainsi que des freins avant et arrière. D’autre part, il comprend un système électrique à haut rendement avec une batterie rechargeable. Vous serez surpris de savoir que son poids est assez faible pour un vélo de ce type, puisqu’il ne pèse que 12,5 kg. 

En bref, convertir votre vélo en vélo électrique est un moyen idéal pour obtenir le coup de pouce dont vous avez besoin lorsque vous pédalez. Quelle que soit la raison qui vous a poussé à en vouloir un, l’essentiel est de bien choisir entre adapter le vôtre ou en acquérir un nouveau. Dans notre blog, vous pouvez trouver des articles intéressants sur le cyclisme. Commencez à pédaler !

Leave a Reply

Your email address will not be published. Required fields are marked *