Un dimanche en enfer

PARIS ROUBAIX 1976
1305
Vues

Il n’est pas nécessaire d’être confiné ou d’avoir une journée d’ennui maximum pour profiter de “A Sunday In Hell”, documentaire réalisé par le danois Jorgen Leth sur l’édition 1976 du Paris-Roubaix.

Bien qu’il commence par une présentation des favoris : Eddy Merckx, Roger De Vlaeminck, Freddy Maertens et Francesco Moser, et leurs équipes respectives, le film ne se concentre pas exclusivement sur le développement de l’épreuve. Il nous montre également la course de l’extérieur, ce qui nous fait ressentir l’atmosphère et l’idiosyncrasie de l’un des classiques les plus importants (et les plus durs) du calendrier: il y a même une manifestation qui arrête la course !

Evidemment l’intensité et la difficutlé des sections pavés, la poussière, les chutes et les souffrances se reflètent jusqu’à atteindre le vélodrome de Roubaix. Le gagnant ? Une surprise. Les entretiens d’après-course dans les douches avec la poussière toujours sur les visages des cyclistes sont une autre preuve que tout a changé dans le cyclisme professionnel, pour le mieux ?

Nous vous laissons ci-dessous le documentaire complet pour que vous ressentiez la nostalgie du cyclisme classique dans l’un des événements mythiques du calendrier.

 

Vous n’avez pas envie de sortir rouler avec une casquette vintage ? Jetez un oeil à ceux que nous avons sur Santafixie.

Leave a Reply

Your email address will not be published. Required fields are marked *